SWISSRECA

Registre suisse des Out-of-Hospital Cardiac Arrest (OHCA)

Introduction
Participation & Login
Conseil & FAQ
Documents

Objectif du registre

En Suisse, le délai de réponse moyen d’une ambulance est d’environ dix minutes. Ce temps est plus court dans les zones urbaines et plus long dans les zones rurales en raison de la topographie. L’arrêt cardiaque étant le tableau clinique le plus critique pour ce qui est de la contrainte du temps – en effet chaque minute passée sans réanimation de base réduit les chances de survies d’environ 10% – le devenir du patient est tributaire du fonctionnement optimal de toute la chaîne de sauvetage.

Notre registre de réanimation récolte de nombreuses données sur chaque maillon de la chaîne de sauvetage et contribue de manière significative à la compréhension du fonctionnement de l’ensemble du système, permettant ainsi d’apporter des mesures ciblées pour son optimisation.

Normes éthiques

Comme la saisie de données pour un registre clinique est une recherche humaine, les bases légales et éthiques ainsi que les directives de bonnes pratiques cliniques (selon la Déclaration d’Helsinki) doivent être prises en compte.

L’autorisation a été accordée à l’IAS par l’Association suisse des Commissions d’éthique de la recherche (Swissethics) en octobre 2016, donnant ainsi le coup d’envoi du registre suisse des arrêts cardiaques en milieu extra-hospitalier (ID 2016-01844), dont le nom anglais est Swiss Registry of Cardiac Arrest – SWISSRECA.

Conformément aux directives de Swissethics, l’IAS doit soumettre une demande pour chaque site d’étude SWISSRECA à la commission d’éthique régionale compétente. Cela sert principalement à garantir la protection des données et le droit à l’autodétermination des patients.

Tous nos sites d’étude ont reçu une autorisation.

Traitement des données et recherche

L’IAS a un partenariat avec le Swiss Resuscitation Council (SRC), dont le comité directeur fait office de conseil scientifique pour SWISSRECA. Il a développé la première stratégie nationale de survie en cas d’arrêt circulatoire et a fixé les objectifs pour la Suisse. Le registre SWISSRECA fournit les informations globales permettant d’évaluer le degré de réalisation de ces objectifs. C’est pourquoi le rapport annuel est publié dans la mise en page du SRC. Le traitement statistique des données contenues dans le rapport est effectué par le centre de compétence de la fondation Ticino Cuore.

L’IAS collabore avec la Fondation Ticino Cuore pour le traitement scientifique des données saisies dans SWISSRECA. Au fil des ans, la fondation a publié d’innombrables études sur l’arrêt cardiaque soudain et est devenue un centre de compétence reconnu au niveau international.

Les projets de recherche sont menés sous la direction scientifique du professeur Angelo Auricchio, en collaboration avec des spécialistes de l’épidémiologie, des statistiques, de l’économie de la santé ainsi que d’autres experts.

Participation & Login

Chaque service de sauvetage, chaque centrale d’appels sanitaires urgents (CASU 144) et les hôptiaux de la Suisse ou de la Principauté du Lichtenstein peut y participer.

Afin que SWISSRECA puisse s’appuyer sur une base de données aussi large que possible et que les données et leur évaluation soient pertinentes, tous les services de secours, CASU144 et hôpitaux de Suisse devraient participer à SWISSRECA.
Ensemble, ils peuvent nous fournir des données importantes qui ont pour objectif ultime d’améliorer le résultat des patients victimes d’un arrêt cardiaque soudain

Aperçu des organisations participantes

Les organisations représentées sur la carte participent à SWISSRECA ou sont en cours de reconnaissance par la commission d’éthique régional afin de pouvoir enregistrer des données à l’avenir. Parmi elles figurent les services de sauvetage (EMS), les services de sauvetage aérien (HEMS), les centrales d’appels sanitaires urgents (144) et les hôpitaux (Hospital).

Pour les organisations multisites, c’est le site principal qui est toujours mentionné.

Dès maintenant, les sites d’étude couvrons près de 100% de la population résidente suisse.

Sponsors

 

Cooperations

 

IT-Partners

 

Conseil & FAQ

Conseil SWISSRECA

André Wilmes
+41 (0) 31 320 11 43

Frequently Asked Questions – FAQ

En principe, tous les arrêts cardio-circulatoires préhospitaliers sur le sol suisse dans lesquels un service de sauvetage est impliqué.

Aperçu : Critères d’inclusion et d’exclusion

En principe, c’est toujours l’organisation qui est arrivée la première sur les lieux et qui, par conséquent, a pris le plus de mesures. Si l’arrêt circulatoire survient après l’arrivée de plusieurs organisations de sauvetage, une concertation est nécessaire.

Aperçu : Compétence pour l’inscription

Toute modification doit être soumise avec une nouvelle liste de staff. Sur la nouvelle liste doivent figurer tous les super-utilisateurs actuels, et pas seulement les nouveaux. La liste doit à nouveau être signée et datée par le Principal Investigator. C’est avec cette liste que nous créons les nouveaux comptes et actualisons les données auprès de Swissethics.

Modèle de liste du staff

Cela peut être dû firewall ou au filtre anti-spam de votre propre organisation. Contactez votre service informatique et faites ajouter [email protected] à la liste dite blanche.

Le formulaire de saisie est basé sur le consensus international d’Utstein. Si l’on veut faire des comparaisons internationales de données, les mêmes questions et possibilités de réponses doivent être disponibles au niveau international. Cela nous limite un peu dans l’adaptation des champs.

L’objectif principal de SWISSRECA est de décrire le système de sauvetage à l’aide des données. Localement, régionalement et nationalement. Certains détails qui peuvent être pertinents sur le terrain ne sont toutefois pas significatifs pour la mesure du système et ne sont donc pas demandés.

Nous procédons tout de même à certaines adaptations, car elles nous aident, ainsi que nos organisations participantes, à avoir une vision plus claire du système et à prendre des mesures plus ciblées. De telles adaptations sont toutefois rares pour les raisons mentionnées ci-dessus. Néanmoins, nous sommes toujours ouverts aux propositions d’optimisation de SWISSRECA.

Fonction

Ces trois vidéos expliquent comment SWISSRECA fonctionne et comment les données peuvent être saisies.

Benchmark

Les organisations qui participent à SWISSRECA peuvent, sur une base volontaire, participer à un groupe de référence. Ce groupe est mis à disposition par l’IAS sur une plate-forme sociale interne.

Dans ce groupe, les taux de survie sont par exemple présentés sous forme de graphiques et comparés. Les différences régionales peuvent ainsi être identifiées et discutées. Ce groupe doit favoriser l’échange entre les membres et le processus d’apprentissage interorganisationnel.

Newsletter

L’IAS envoie une newsletter à intervalles réguliers. Celle-ci contient des informations sur le monde de l’IAS, y compris SWISSRECA.

Documents

D’autres documents sont disponibles dans la FAQ

Publications

Documents

  • Utstein-Template

    Chaque organisation peut générer ce modèle en quelques clics à partir des données qu’elle a enregistrées.